Ce blog est mon deuxième, si l’on ignore pudiquement les pages atroces que j’ai commises avant la puberté.

Le premier portait sur la mission HI-SEAS IV, une expérience financée par la NASA dans le cadre des futures missions sur Mars. Le but principal était de tester les facteurs humains : comment un groupe d’astronautes supporterait-il l’isolement, le confinement dans une base minuscule, le manque d’intimité et les autres difficultés psychologiques d’une base sur la planète rouge ?

Cette mission m’a amené à vivre 366 jours dans un dôme blanc de 11 mètres de diamètre, isolé sur les flancs d’un volcan, avec 5 autres scientifiques et ingénieurs. Là, nous n’avons vu ou parlé en temps réel à personne en-dehors de l’équipage, n’avons jamais été à l’air libre, nous nourissions d’aliments déshydratés, dépendions de panneaux solaires, et étions à la fois chercheurs et cobayes.

Pendant cette mission je tenais un blog en anglais, Walking on Red Dust. Si vous préférez lire en français (ou si vous voulez plus de détails) : j’ai ensuite écrit un livre, Vivre sur Mars, où je raconte l’expérience de mon point de vue.

 

Du00f4me_CV.jpg
Le décor de la mission HI-SEAS IV.

 

Publicités