couv

 

J’ai interrompu ce blog avant la fin de la mission. J’espère que mes lecteurs accepteront cette excuse : je consacrais à un livre le temps que je pouvais libérer pour l’écriture. 

En contrepartie, vous aurez un récit complet, plus détaillé, plus personnel, et largement illustré.

Un hiver antarctique sort le 17 octobre. Il peut déjà être commandé en librairie, sur Amazon, à la Fnac ou ailleurs.

 

————————————————————

Description de l’éditeur :

Au cœur de l’Antarctique, dans un désert blanc à perte de vue, se dressent deux tours reliées par une passerelle couverte : la base Concordia.

Neuf mois par an, elle est inaccessible : les températures, pouvant passer les – 80 °C, interdisent toute évacuation. La dizaine d’équipiers de différentes nationalités qui la peuplent – des chercheurs épaulés par un médecin, un cuisinier et des techniciens – doit alors s’y débrouiller, seule, quoi qu’il arrive. Le manque d’oxygène affecte leur sommeil, leurs capacités cognitives et leur forme physique. Le confinement, l’isolement, la monotonie et trois mois sans voir le soleil menacent leur équilibre mental et leurs relations. Ils doivent malgré tout mener à bien leurs objectifs scientifiques : s’ils sont là, c’est pour contribuer à des projets allant de l’étude du climat à la préparation de futures missions sur la Lune ou sur Mars.

Cyprien Verseux, chef de mission de ce quatorzième hivernage à Concordia, raconte ici l’année extraordinaire de son équipage. Des surprenantes épreuves de sélection aux difficultés de vivre dans cet environnement extrême, en passant par la rencontre de personnages singuliers, ce récit intense, et richement illustré, vous embarque dans une expédition hors norme sur la planète blanche.

Publicités